situe celui-ci à la frontière du territoire séquane. ISBN : 978-2-218-93716-3. Par la suite, de nombreuses raisons expliquent la persistance et la durée du débat : le patriotisme local et la volonté de rattacher sa région à un épisode majeur de l'Histoire, des raisons politiques dont l'opposition au pouvoir central, le nom de Napoléon III restant attaché aux fouilles d'Alise-Sainte-Reine, la difficulté méthodologique qu'il y a à concilier la lecture d'une source écrite (principalement César) qui peut être partielle et subjective, avec des vestiges archéologiques qui doivent être révélés, autopsiés, et interprétés. Mais les tensions politiques provoquées par son ascension et l'opposition du parti aristocratique mené par Pompée débouchent sur une guerre civile, à partir de janvier 49 av. Outre les trois tomes, l'ouvrage inclut un disque optique numérique (CD-ROM) interactif permettant de consulter des photographies aériennes. J.-C. il fait venir une forte cavalerie de mercenaires germains propre à garantir une retraite plus sûre vers la Province romaine, afin de compenser par ailleurs la perte de la cavalerie éduenne désormais dans le camp de ses ennemis. M.-L. Freyburger. Le lendemain, Vercingétorix décide de se rendre[92]. Vingt-trois fortins (castella) renforcent cette ligne de défense. Musée d'archéologie nationale de Saint Germain en Laye. Les Germains, qui combattaient avec eux, contribuèrent aussi à sa défaite : dans l'impétuosité de l'attaque, leur audace était soutenue par leurs vastes corps, et ils rompirent les rangs de l'ennemi qui les cernait. FIGAROVOX - Le site de la bataille d'Alésia n'est pas en Bourgogne, mais dans le Jura, plaide cette semaine notre chroniqueur Franck Ferrand. 2009. Les ruses de César. Les 2 premiers assauts sont repoussés et le 3ème voit une implication de toutes les forces disponibles : les défenses sont enfoncées mais les cavaliers germains alliés des romains chargent et les troupes de secours, décimées, s'enfuient. Pendant la guerre des Gaules, le chef gaulois Vercingétorix veut profiter d’une défaite romaine à Gergovie (52 av. René Martin, « Alésia et la ruse de Carcopino » dans Fabrice Galtier et Yves Perrin (dir.). Après la reddition des Gaulois, la plupart des guerriers gaulois — sauf les Éduens et les Arvernes — sont réduits en esclavage et distribués aux légionnaires, « à raison d'un par tête » (César, B.G., VII, 89). Il n'en reste pas moins que localement, et souvent en dehors des cadres académiques, d'autres sites (outre Chaux/Syam) ont été proposés par des particuliers : Alaise et Pont-de-Roide, dans le Doubs, Salins-les-Bains dans le Jura, Izernore dans l'Ain, Novalaise en Savoie, Aluze en Saône-et-Loire, et Guillon dans l'Yonne. La localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine s'appuie sur la convergence d'un certain nombre d'indices, issus tantôt de la tradition littéraire et de la toponymie locale, tantôt des découvertes archéologiques accumulées sur l'oppidum même ainsi que dans ses environs immédiats, lieux de la tenue du dispositif de siège césarien. Wikichampions du moment Le mobilier archéologique issu des fouilles ultérieures, notamment sur les niveaux gallo-romains de l'oppidum, sont pour partie conservés à Alise, dans l'ancien musée archéologique. « César fit creuser le premier fossé de 20 pieds de large[80] du côté de l'oppidum pour enfermer les Gaulois et pour mettre à l'abri les terrassiers qui réalisèrent la suite des travaux. Telle était la vision de l'historien du début du XXème siècle Camille Jullian du site et de la bataille d'Alésia. Guillaumin, dans A. Berthier et A.Wartelle, P.M. Martin estime par ailleurs que Plutarque utilise au moins une autre source que César, une biographie écrite par. L'armée de secours arrive devant Alésia peut-être fin septembre. Dès le lendemain de leur arrivée, ils font sortir leur cavalerie composée de 8 000 cavaliers et en couvrent la plaine de trois mille pas de longueur : omnen eam planitiem complent[87]. Un élément troublant s'y ajoute : cette nuit aurait vu une éclipse lunaire de 21 h 26 à 01 h 21[93],[94] (avec une couleur rouge sombre, qu'il serait très aventureux, mais pas complètement farfelu d'imaginer avoir été considérée comme un mauvais présage par les Gaulois). Jonhattan Vidal et Christophe Petit, « L’eau sur le site d’Alésia : la contrainte hydrogéologique lors du siège de 52 av. Cette grande bataille a mis face à face d'un côté les 60 000 hommes de Vercassivellaunos et de l'autre les deux légions de Réginus et Rébilus, les six cohortes de Labiénus, plus les trente-neuf qu'il a tirées des postes voisins.   Pages les plus demandées 2. Editions Belin. Voyant la cavalerie derrière eux et de nouvelles cohortes approchant, les Gaulois prennent la fuite. Il faut dire qu'il s'en passe des choses passionnantes ! J.-C., Alésia est le théâtre d’âpres combats opposant Jules César à Vercingétorix. Lors de la bataille d'Alésia, en 52 av. L'opération d'aménagement, d'un budget de 25 millions d'euros[96] (60 millions d'euros à ce jour), fut pilotée par le conseil général de la Côte-d'Or en partenariat avec le ministère de la Culture, le ministère de l'Écologie et du Développement durable, ainsi que de nombreux acteurs publics et privés. Cet auteur semble placer l’incident juste avant la bataille d’Alésia ; si celui-ci eut lieu en 52, c’est vraisemblablement de l’embuscade de cavalerie qu’il s’agit, les autres combats où César fut obligé de payer de sa personne paraissent n’avoir mis … 3. René Martin estime au contraire que le passage du texte se trouve explicitement confirmé par Dion dans son Histoire romaine, 40, 39, 1. Les mêmes travaux sont effectués pour une deuxième ligne de défense longue de quatorze milles[81] (environ 21 km)[82], la circonvallation, tournée vers l'extérieur et destinée à protéger les assaillants d'une éventuelle armée de secours. Abonne toi si tu veux suivre. Discussion de la localisation, présentation des fouilles d'Alise. ), « encombrées par une querelle stérile sur la localisation du site. Le siège d'Alésia est une bataille décisive de la fin de la guerre des Gaules qui voit la défaite d'une coalition de peuples gaulois menée par Vercingétorix face à l'armée romaine de Jules César. ISBN : 978-2-7011-5262-2, Histoire géographie 6è. Durant l’été 52 av. Goudineau, M. Reddé considère que privilégier Dion Cassius qui est une source « tardive et secondaire, oblige toutefois à en écarter une autre, contemporaine des événements, et qui constitue un témoignage direct, puisqu'il s'agit de César lui-même ». Bibracte. Dion Cassius, deux siècles après Alésia, écrit : « Il fut arrêté dans le pays des Séquanes »[29]. La défaite d'Alésia et la capture de Vercingétorix marquent la fin de la résistance organisée face aux campagnes de César et constitue un apogée dans le récit césarien. Vers août-septembre, les encerclés et l'armée de secours tentent de rompre l'encerclement mais les Romains parviennent à tenir leurs positions et à repousser les assaillants qui se dispersent en désordre. Il surprit dans le pays des Séquanais le général romain qui allait leur porter du secours, et l'enveloppa ; mais il ne lui fit aucun mal : bien au contraire, il força les Romains à déployer toute leur bravoure, en les faisant douter de leur salut et reçut un échec par l'aveugle confiance que le nombre de ses soldats lui avait inspirée. Guillaumin, Dion Cassius est catégorique, la localisation de l'embuscade est bien chez les Séquanes. C'est dans ce contexte géopolitique plein et complexe que César a dû s'intégrer pour mener à bien sa guerre, avec divers revers, notamment en 52. Dans les années 1990, de nouvelles fouilles sont relancées sur le site pour explorer de nouvelles zones et re-documenter les zones étudiées par les officiers du Second Empire. Le jour suivant, les Gaulois de l'armée de secours fabriquent passerelles, échelles et harpons puis, au milieu de la nuit, lancent l'assaut. Les fouilles archéologiques ont notamment révélé l'importance des ateliers de métallurgie et du sanctuaire du dieu protecteur de la métallurgie, Ucuetis, sur l'oppidum d'Alise, sur lequel une agglomération gallo-romaine se développe après la fin de la guerre des Gaules[52]. Jacques Dorfmann, Vercingétorix : La légende du druide roi, 2001 (film). *FREE* shipping on qualifying offers. L’obscurité entraîne des pertes lourdes des deux côtés. 2. Quelle bataille les Gaulois ont-ils remporté face aux Romains ? Germaine Depierre, Antoine Mamie, Romuald Pinguet et Arnaud Coutelas, « Alésia : un nouvel atelier de bronzier dans le quartier des Champs de l’Église », Voir par exemple J. France, « Forêts et Peuples « forestiers » de Gaule Belgique d’après le. La cavalerie romaine finit de poursuivre les fuyards jusqu'à leur camp. L'idée fut diffusée par les moines bénédictins de Flavigny-sur-Ozerain. La découverte de deux balles de fronde dont les inscriptions (« T.LABI ») sont attribuées au légat de César, Titus Labienus, a été soulignée[12],[13] et identifient d'après Michel Reddé « sans contestation possible » le camp C à celui de Labienus[14]. Le Gall, E. de Saint-Denis, R. Weil, J. Marilier, Philippe Barral, « La nouvelle bataille d'Alesia », dans, « deux balles de fronde en plomb découvertes en prospection par Roger Collot sur le camp C portent l'estampille T.LABI, que l'on ne peut que rapprocher du nom d'un des légats de César, Titus Labienus », A. Chastagnol, compte-rendu de J. 1. Hachette éducation. ), O. Buchsenschutz dans son compte-rendu de M. Reddé (dir.). L'Auxois était par ailleurs, désigné pendant le Haut Moyen Âge comme pagus Alisiensis, « pays d'Alésia », appuyant l'idée qu'Alésia, au cours de l'époque romaine, ne bénéficia jamais du statut de civitas pérégrine, latine ou romaine, mais qu'elle fut intégrée comme fraction au territoire de la cité des Éduens ou des Lingons. 1 – Les principales caractéristiques du site sont donc connues. Les fouilles archéologiques d'Alise, et notamment les fouilles franco-allemandes des années 1990, ont permis de mieux comprendre les conditions de la bataille et les travaux de fortifications romains. Les controverses sur la localisation d'Alésia sont apparues au XIXe siècle, époque qui vit les progrès de l'archéologie scientifique, mais aussi de son instrumentalisation. Les estimations varient selon les spécialistes qui évaluent différemment le nombre de pertes romaines dans chaque légion : M. Reddé, M. Reddé dans M. Reddé et S. von Schnurbein (dir. A partir de 58 avant notre ère, César alors proconsul de Gaule Transalpine et Cisalpine, saisie une opportunité pour se tourner vers le reste du monde gaulois. « D'après la meilleure étude qui lui a été consacrée, celle qui est due à G. Zecchini », Les hypothèses de G. Zecchini - Dion dépendrait du récit de la guerre des Gaules par Ælius Tubero - ont cependant été généralement rejetées comme trop incertaines, fragiles ou erronées. Des philologues ou des historiens, certains[35],[36] s'appuyant sur une étude de G. Zecchini[37], aussi critiquée[38],[39], considèrent toutefois que le récit de Dion donne accès à une autre source que César et présenterait une information digne de crédibilité[40],[41]. J.-C. et contrôle rapidement une grande partie de la Gaule. Des expositions temporaires sont aussi mises en place, notamment sur la vision des Gaulois dans l'enseignement français depuis le XIXe siècle. Ces derniers doivent être replacés dans le cadre de la poliorcétique, science du siège militaire développée dans le monde grec à l'époque hellénistique : au regard de ce contexte historique, les fortifications d'Alésia ne présentent pas un dispositif exceptionnel[Note 6]. ». On appelle contrevallation la ligne intérieure tournée en direction de l'oppidum et circonvallation la ligne extérieure destinée à protéger les troupes romaines d'une attaque extérieure venant secourir l'oppidum. J.-C., Jules César et son état-major mettent en place une stratégie d'encerclement de la cité. T. Bochnak, « L'umbo à pointe centrale d'Alise-Sainte-Reine (Côte-d'Or) dans son contexte d'Europe centrale et septentrionale ». Pour beaucoup, si Vercingétorix a été battu à la bataille d’Alésia, c’est à cause de notre indiscipline congénitale et c‘est tant mieux parce que cela nous a apporté la civilisation. Il affirme aussi que certains jugements sur sa crédibilité n'étaient pas étayés et que la critique n'a jamais hésité à admettre des renseignements que seul Dion a donnés. Cette identification a été permise grâce aux résultats des fouilles engagées à l'initiative de Napoléon III, qui, malgré leur époque, furent d'une qualité certaine au regard de la méthode stratigraphique et planimétrique. Alésia est le site d’une bataille qui se déroula en 52 av. Les combats durent de la mi-journée jusqu'à la tombée de la nuit. MI HAL Y CSIKSZENTMIHAL YI Mihaly Csikszentmihalyi, l'une des figures de proue du courant de la « psychologie positive », a quitté sa Hongrie natale au début des années 1950. Il remporte une autre victoire importante à Bibracte, dans le Morvan. Si les trouvailles numismatiques du XIXe siècle furent critiquées par les « adversaires » d'Alise, qui y dénoncèrent même des falsifications, elles plaident aujourd'hui pour l'authenticité du site : Les monnaies au nom de Vercingétorix n'ont été retrouvées, en dehors du territoire arverne, qu'à Alise-Sainte-Reine. Cependant, l'ascension de César a ravivé de considérables tensions à Rome, entretenues notamment par des fidèles du conquérant des Gaules d'une part et des bandes armées menées par les partisans de Pompée et du parti aristocratique. César fait intervenir les cavaliers germains qui mettent en fuite la cavalerie gauloise. … En effet, Guillaumin considère que Dion utilise une autre source que César et qu'il faut revoir entièrement les jugements péjoratifs à son encontre. Pour isoler l'oppidum gaulois et se protéger d'une attaque extérieure, César établit une double ligne de fortification. Résumé Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur la bataille d’Alésia en moins d’une heure ! FIGAROVOX - Le site de la bataille d'Alésia n'est pas en Bourgogne, mais dans le Jura, plaide cette semaine notre chroniqueur Franck Ferrand. Les Romains, attaqués de toutes parts, commencent à céder, d'autant que les Gaulois réussissent à combler les obstacles. Les pièges ralentissent l'avancée des Gaulois au pied des palissades et, n'ayant pu percer nulle part, ils finissent par se replier au petit matin craignant d'être pris sur leur flanc droit si l'infanterie romaine du camp supérieur tentait une sortie. Pour Michel Reddé, « il n'est donc pas question de nier l'écart entre les données de terrain et la description césarienne, qui témoigne sans doute autant de la culture littéraire que de la science militaire du proconsul, mais il serait tout aussi excessif de s'y attarder plus longtemps »[71]. Jean-Louis Voisin, article « Alésia », dans J. Tulard (éd.). Avant l'encerclement total de l'oppidum, Vercingétorix renvoie les restes de sa cavalerie avec mission de revenir avec une armée de secours. « Vercingétorix intercepta César alors qu'il se trouvait chez les Séquanes et l'encercla »[34]. Les deux hommes se connaissent bien. Dion Cassius et Plutarque situent quant à eux ce combat en territoire séquane. Lis le texte et complète la légende de la reconstitution du siège d’Alésia en recopiant chaque passage souligné au bon endroit. Vers 840/870, le moine Héric, chroniqueur au monastère de Saint-Germain d'Auxerre, témoigne d'un rapprochement entre Alésia et Alise-Sainte-Reine[5]. Planches d'armements découverts à Alésia lors des fouilles, Umbo de bouclier germanique découvert à Alésia - Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, Tribuli romains découverts à Alésia - Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, Stimuli romains découverts à Alésia - Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, Casque en fer découvert à Alésia - Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, Copie en plâtre d'une paragnathide de casque gaulois découverte à Alésia - MuséoParc Alésia. Étant en infériorité numérique, César doit renoncer à un assaut et privilégie une tactique de siège par encerclement. Michel Mangin et Philippe Fluzin, « L'organisation de la production métallurgique dans une ville gallo-romaine : le travail du fer à Alésia ». La Gaule tombe définitivement sous le contrôle de Rome et six ans plus tard, son ancien souverain, fait prisonnier, est exécuté. Elle se déroule entre les mois de juillet et de septembre 52 av. Le lendemain, il campa devant Alésia[62], la distance séparant le lieu de la bataille préliminaire et Alésia n'étant que d'une demi-étape. Vercingétorix remporte une victoire importante contre les Romains lors de la bataille de Gergovie, en 52 av. Tout savoir sur : la Bataille d'Alésia Histoire de France P. M. Martin, Ch. Le siège d'Alésia est une bataille décisive de la fin de la guerre des Gaules qui voit la défaite d'une coalition de peuples gaulois menée par Vercingétorix face à l'armée romaine de Jules César.Elle se déroule entre les mois de juillet et de septembre 52 av. A la recherche du site DE LA BATAILLE DE CAVALERIE A partir de 58 avant notre ère, César alors proconsul de Gaule Transalpine et Cisalpine, saisie une opportunité pour se tourner vers le reste du monde gaulois. Grâce à lui, on est au centre de l'action : la victoire de Gergovie, le siège d'Alésia, la mobilisation gauloise qui s'en suit… et finalement la déchéance de Vercingétorix. La bataille d'Alésia: La défaite de Vercingétorix et de la Gaule face à César (Grandes Batailles t. 17) (French Edition) - Kindle edition by Cartelet, Nicolas, 50Minutes.fr, Cartelet, Nicolas, Auger, Barbara. La bataille. Michel Reddé, « Introduction à l’étude du matériel », dans Michel Reddé et Siegmar von Schnurbein (dir.) Aux soldats amenés par Labiénus, il faut ajouter les escadrons et les cohortes amenés par César. Par le passé, notamment au XIXe siècle, la localisation de la ville d'Alésia a fait débat, notamment du fait de la dimension politique et symbolique que revêt le site : bataille fondatrice de l'histoire de France pour les historiens du régime napoléonien au XIXe siècle, premier point d'ancrage de l'identité nationale pour d'autres, la validité des résultats par ailleurs incontestable au regard de l'ampleur du dossier documentaire archéologique, s'est souvent mêlée à la passion et aux anathèmes. Le siège d'Alésia se conclut aux alentours du 27 septembre de l'an 52 av. ». ISBN: 978-2-01-125602-7, Quand la terre raconte la guerre  - Géo Ado  N°64  - 2008, Histoire 6è. Dans les parties planes de la ligne de défense, le système de fortification est constitué d'un fossé de 4,50 m de largeur et de même profondeur qui se remplit d'eau dans l'heure suivant son terrassement, du fait de la nature semi-marécageuse du site (vallum), dont la terre sert à construire un remblai (agger) de 3,50 m de haut, surmonté d'une palissade avec pieux (pluteus). La concentration d’hommes réunis dans cet affrontement décisif est extraordinaire : environ 400 000 combattants sont en présence, auxquels s’ajoutent la masse des civils emmenés avec les armées, les serviteurs et esclaves de l’armée romaine. Sont aussi exposés des objets liés à la poliorcétique découverts à Alise : chausse-trappes, carreaux d'engins de siège, etc. Cette pierre appelée pierre de Martialis est d’expression gauloise, écrite en caractère latin, donc probablement postérieure à la conquête de la Gaule. C'est la découverte d'un important dépôt d'armes de l'âge du Bronze près de la ferme de l'Épineuse, aux environs d'Alise, qui incite en 1861 l'empereur Napoléon III à programmer des fouilles autour du Mont Auxois (voir site archéologique d'Alésia).L'association de ces armes à l'époque gauloise et à la bataille constitue un anachronisme notable, mais l'absence de … J.-C.) pour attaquer l’armée romaine en retraite. L'armée gauloise est composée lors du siège, d’après César, de 80 000 hommes[63] auxquels il faut ajouter de nombreux cavaliers[64] renvoyés par Vercingétorix au début du siège[65]. Si plusieurs centaines de sites ont été proposés comme emplacement d'Alésia, au cours du dernier quart du XXe siècle la querelle a principalement porté, au niveau universitaire, scientifique et médiatique, sur deux sites : celui d'Alise-Sainte-Reine en Côte-d'Or et celui de Chaux-des-Crotenay/Syam dans le Jura. Munis d'un mois de ravitaillement, son armée s'ajoute dans l'oppidum à la population locale des Mandubiens. Les fouilles faites durant le règne de Napoléon III, à partir de 1861 à Alise-Sainte-Reine, ont dégagé un ensemble de fortifications et fossés autour de l'oppidum gaulois et un important matériel dont la datation n'a pas toujours été bien reconnue, l'état des recherches dans les années 1860 amalgamant des époques différentes. S. Verger, « Société, politique et religion en Gaule avant la Conquête. Suivis par plus de 80 000 hommes, Vercingétorix est … Dans la bataille, le cousin germain de Vercingétorix est pris par César. Publication scientifique des fouilles d'Alise. Le Gall, op. Les forces en présence sont mal connues, mais les historiens estiment que les Gaulois disposent d'une confortable supériorité numérique sur les Romains, qui sont environ 60 000, et font donc face à 80 000 hommes dans l'oppidum, et 240 000 hommes dans l'armée de secours. J.-C. De son côté, Vercingétorix, captif, est incarcéré durant six ans dans la prison mamertine et probablement exécuté après le triomphe de son vainqueur qui se déroulera en 46 av. cit., 1963 dans. Goudineau doute même que Dion Cassius ait lu César, il estime qu'il a forcément suivi une source anti-césarienne offrant un point de vue différent. Il parvient à repousser les assauts romains au siège de Gergovie, contraignant César à réorganiser en profondeur son système d'approvisionnement et à réformer sa cavalerie. Mise en perspective et analyse sociale, anthropologique et politique de la guerre des Gaules. Voyant la déroute de sa cavalerie, Vercingétorix, qui avait disposé ses troupes devant son camp, les « mit en retraite incontinent, et prit la route d’Alésia, ville des Mandubiens, en ordonnant qu'on se hâtât de faire sortir du camp les bagages et de les acheminer à sa suite. Cette présence simultanée des armées romaines, germaines et gauloises peut s'expliquer principalement par le siège d'Alésia[24], aucun autre combat entre les trois armées n'ayant pour cette époque laissé de témoignage historique, à moins qu'il s'agisse d'un enfouissement cultuel[25] postérieur à la bataille, ce qui permettrait d'expliquer la présence dans un seul fossé, et sur 300 mètres de long, d'os de chevaux et de sangliers, d'armes cassées, de diverses pièces romaines et gauloises et d'un vase de l'époque de Néron. Une fois la jonction faite, César fait mouvement vers le sud. Proverbes 31.10 parle de ce genre de personne : Cette partie permet de placer dans leur contexte les éléments détaillés ensuite. Et ce n'est pas tout, César a soudoyé certains gaulois nostalgiques de … Résumé Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur la bataille d’Alésia en moins d’une heure ! D'une part, il y a la révolte généralisée des peuples gaulois, les menaces d'attaques par les Éduens et les Arvernes sur la Province romaine peuplée d'Allobroges, et sur les secteurs de la province Narbonnaise en Aquitaine où Vercingétorix a envoyé des ambassadeurs ; d'autre part, il y a des problèmes de famille et de politique à Rome : la mort de sa fille Julie, épouse de Pompée, l'alliance nouvelle de Pompée avec ses ennemis, une opposition chez les sénateurs à Rome à sa politique de conquête qui prend de plus en plus d'importance, la menace d'une remise en question de son proconsulat. Longues d'environ 35 kilomètres cumulés, ces défenses sont composées d'une série de talus en motte de gazon, de fossés, de palissades et de tours, de pièges destinés à briser les charges de piétons et de cavalerie et témoignent des compétences du génie romain. Musée d'archéologie nationale de Saint Germain en Laye. L'analyse ostéologique de 10,66 kg de restes osseux et dentaires de chevaux retrouvés sur le lieu de la bataille a montré la coexistence de plusieurs espèces de chevaux correspondant aux chevaux trouvés à cette époque en Italie, en Gaule et en Germanie. Vercassivellaunos est capturé. Deux thèses s'affrontent : celle de nombreux historiens et de Napoléon III, qui repose sur les fouilles entreprises en 1861 après la découverte d'un important dépôt d'armes de l'âge du bronze, aux environs d'Alise, et celle du chartiste Jules Quicherat et du géographe Ernest Desjardins, qui allèguent les textes antiques pour affirmer que le site ne peut être que quelque part en Franche-Comté.

Tondeuse Autoportée Pour 1 Hectare, Musikverein Wien Adresse, Pamplemousse Et Cœur, Les Divas De La Chanson, Codex Sinaiticus Différences Modern Bible,